#LERDTSE sur twitter

KASABIAN

vendredi SCÈNE a 00h45 Les gars, on s'emmerde vraiment à Countesthorpe. Personne ne sait où c'est -encore moins que Manchester. On va évidemment monter un groupe. On aura le côté « snotty » d'Oasis, on va chouraver des cuirs chez le fripier et ranger les Umbro. Notre nom va être celui d'un membre de la Famille Manson. On va croiser la rudesse de Primal Scream, les martèlements du krautrock et la testostérone du glam des 70's. On verra bien où on en sera dans 4 albums. Je crois bien qu'on dominera le monde, les mecs. Au pire, il nous restera toujours l'arrogance et la classe. www voir la vidéo

MASSIVE ATTACK

samedi SCÈNE a 00h35 Même si les rois du trip-hop se font désirer depuis l'éclatant « Heligoland », qui comprenait de riches collaborations (Damon Albarn, Hope Sandoval...), on est tous rassuré au fond. Cinq albums en plus de 20 ans... ils aiment à s'étirer comme des chats. Sortent un ep par-ci par-là (« Four Walls »), et surtout préparent des shows de plus en plus écrasants, mêlant art vidéo et invités de marque au service d'un véritable « carnage multimédia » engagé et militant conçu par 3D et Daddy G. www voir la vidéo

machin

samedi SCÈNE a 12h30 infos www

MGMT

vendredi SCÈNE a 22h35 Comme les Stones, les deux marabouts psyché de MGMT ont décidé d'appeler leur troisième album... Rien. Une livrée éponyme sied le mieux à un groupe qui n'a plus à se présenter. Et pourtant, il y en a des choses à dire sur l'étendue du délire. Que leur détachement de l'indie-sphère les rend mystérieux. Que leurs performances chamaniques les rapprochent peut-être des Flaming Lips. Que leur monde est fait de dauphins en pixels et de promesses de nouveaux Woodstock sans gueule de bois. Qu'ils sont à voir et à chérir comme les meilleurs potes que vous ayez jamais eu. www voir la vidéo

INTERPOL

samedi SCÈNE a 22h25 Si ces New-Yorkais étaient effectivement des flics, ils seraient à 1000 lieues de la carte postale cradingue des privés de chez Bukowski : plutôt le genre mutiques, élégants, froids comme le béton et l'acier, gantés de cuir. Leur musique est comme le plus noir des polars, rédigé dans l'hémoglobine d'une romance mystérieuse au dénouement forcément tragique. On y croise des spectres en trench-coat, du post-punk racé, des mélodies glaciales et un groove inquiétant. La classe dans le holster, calibre 45. www voir la vidéo

THE DILLINGER ESCAPE PLAN

vendredi SCÈNE b 21h35 Le dernier endroit où on aimerait se trouver, c'est sur scène au moment où D.E.P. en prend possession. Les guitares volent, le matériel gémit, les crânes parfois s'ouvrent... voici assurément le rouleau-compresseur le plus impressionnant de la scène hardcore US. Dans la lignée de Botch ou Converge, la bande délivre sur les planches le show le plus impressionnant qui soit : technique, brutal, épileptique... un vortex de violence qui attire à lui jazz, punk, metal et attitude extrême. Prévoir des béquilles. www voir la vidéo

SUPERDISCOUNT 3 LIVE

samedi SCÈNE b 01h45 Aventure commencée en 1996 par Etienne de Crécy, ce projet conceptuel, musical et visuel, se paye la tête de la société marchande à travers tous ses avatars. Jouant avec les noms des devises du monde entier ou des différents logiciels de P2P pour présenter une house saluée partout comme un courant d'air frais, Superdiscount est le résultat d'une fusion de la crème de l'electro... Voici donc, 10 ans après le deuxième volet de l'aventure, le troisième chapitre qui laisse deviner un set live d'anthologie regroupant Alex Gopher, Etienne de Crécy et Julien Delfaud! www

FAMILY OF THE YEAR

vendredi SCÈNE a 19h15 Si vous êtes passés à côté de leur tube «  Hero  » l'an dernier, rassurez-vous  : le quartet Californien foulera la pelouse de l'hippodrome pour apporter un peu de lumière dans vos vies. Ces nouveaux noms de l'indie-folk chorale et solaire ont tout pour transformer un simple concert en véritable communion pastorale  ; un amour immodéré pour les Beach Boys et le meilleur de l'Americana, des harmonies serrées comme du lierre sur le mur d'une cahute de campagne, et surtout une pelletée de hits à barbes et à fleurs. www voir la vidéo

GIRLS IN HAWAII

samedi SCÈNE b 21h25 Le retour du groupe qui a inscrit l'indie-pop belge nouvelle école sur les cartes mondiales du genre ne se fait pas dans la légereté... après la perte tragique de leur batteur en 2010, tout a été à reconstruire. C'est avec une nouvelle foi au cœur que le sextet a accouché d'un troisième album poignant nommé « Everest », véritable exutoire poétique déclamé à la face du sort. Un moment d'émotion brute, chorale et passionnée qui promet de secouer Le Rock cette année... www voir la vidéo

DUB INC

samedi SCÈNE a 20h25 Quinze ans de two-tone, ça se fête. Vétérans du reggae tricolore, les Stéphanois n'ont jamais rechigné à enrichir le son roots de touches dub ou dancehall... Voire même à l'ouvrir à la Méditerrannée : le chant se mue en litanies kabyles, les derboukas parent les riddims de leurs claquements secs. « Paradise » est leur dernière livrée de 2013 -celle d'un groupe qui a bâti sa réputation sur des prestations live fédératrices et un travail acharné. Véritables rituels participatifs et engagés, leurs concerts impliquent toujours le public, aux quatre coins du monde. www voir la vidéo

FRITZ KALKBRENNER

vendredi SCÈNE b 01h55 Bienvenue dans une petite bulle de tranquilité, de décontraction, de celles qu'on aura du mal à quitter une fois qu'on se sera mis à absorber les vibes rassurantes et teintées de nostalgie qui la peuplent. A l'origine de la bo du film «  Berlin Calling  » avec son frère Paul, ce DJ, producteur et multi-instrumentiste allemand pose un vernis lounge tout en sépia sur une nu-soul qui s'étale, s'étire et s'allonge jusqu'aux régions les plus désolées du cortex. De la feel-good music, élégante et raffinée.  www voir la vidéo

DELTRON 3030

samedi SCÈNE b 23h35 Genre de supergroupe du hip-hop alternatif, Deltron 3030 est né du cerveau de Dan The Automator, Del the Funky Homosapien et Kid Koala (qu'on retrouve tous chez Gorillaz). Depuis un premier album au concept dystopique (une lutte contre un état fasciste et des envahisseurs aliens) qui a vu le jour en 2000, les trois hyperactifs bossent sur le second volet, « Event II » depuis 2004. Et quelle claque : un space-opera bourré d'effets rétro futuristes et de basses radioactives, version funk d'un épisode de Twilight Zone sous stéroïdes manga ! www voir la vidéo

BIRTH OF JOY

vendredi SCÈNE b 18h35 C'est du côté de la Hollande qu'on irait bien chercher les prochains mastodontes du rock psyché... ces trois-là sont amoureux de la fuzz, des trips Morrissoniens et des extases lycanthropes hululées sous la lune du désert entre deux gorgées de mescal. Pachydermique mais parfois très free, leur son mastoc doit beaucoup à cet orgue qui fait office de basse et enlumine les lignes de guitares au patchouli façon summer of love. Plus freak que stoner  : le croisement entre le MC5, les Doors et Back Sabbath, c'est ici. www voir la vidéo

GASPARD ROYANT

vendredi SCÈNE b 20h00 Longue tradition chez nous frenchies, de traduire et de renvoyer ce qui se fait de mieux chez les anglo-saxons. Car Gaspard Royant aurait pu être un de ses yé-yés talentueux et amoureux du répertoire rock comme Vince Taylor l'a été à son époque. Mais ici, Gaspard le fait en Anglais, rivalise avec ses pairs du revival doo-wap / rockab' (Kitty, Daisy & Lewis), pour proposer un voyage dans les 60's de Roy Orbison, garanti 100 % lunettes noires, accords clairs descendus au vibrato et mélodies à se damner.  www voir la vidéo

MARS RED SKY

samedi SCÈNE a 16h25 En route pour les étoiles, compagnons. Au volant de notre module spatial, on s’en fout de tout. Après un album et deux eps qui les ont imposés dans vingt pays comme une force à compter dans le rayon desert-rock, le stoner intergalactique du trio bordelais gagne, peu à peu, comme un virus les scènes du monde entier. Entre doom écrasant et envolées aériennes, Mars Red Sky est un corps astral à découvrir sur scène d’urgence, traversant l’éther dans un halo de fuzz pour convertir vos feuilles en anti matière. www voir la vidéo

KUROMA

vendredi SCÈNE a 17h50 Hank Sullivant n'est pas que side-man aux côtés de MGMT sur scène : ce guitariste, producteur émérite et ex-The Whigs est aussi la tête pensante de la machine Kuroma depuis 2007, sorte de croisement rêvé entre l'innocence pop-punk, la cradosserie du garage 60's et les nappes de synthé psyché du Bowie période berlinoise. Un groupe qui se fait volontairement rare sur la Toile, préférant laisser parler la poudre en concert plutôt que de perdre son temps en vaines jactances et plans sur la comète. Une tuerie pop, une vraie surprise à déguster immédiatement. www voir la vidéo

SALUT C'EST COOL

samedi SCÈNE G 23h55 Si vos voisins passent leur temps à brâmer des recettes absurdes de purée, à se balader en jogging fluo que même les Deschiens trouveraient craignos, à tourner des biopics de Daniel Balavoine ou à illustrer des méthodes pour ne pas resquiller dans le métro, méfiez-vous, c'est peut-être Salut C'est Cool. Ne les regardez pas quand vous les croisez sur le palier. Ne succombez pas à leurs hymnes technoïdes crétins et jouissifs. Ne riez pas à leurs poésies gabber dédiées aux mamans. Ne dansez jamais sur leur house mongoloïde. Soyez sérieux. Ou vous êtes foutu. www voir la vidéo

VUNDABAR

samedi SCÈNE G 22h30 Ach, merfeilleux ! Le racket nerd-rock de l'année ne vient pourtant pas d'Allemagne, mais de Nouvelle-Angleterre. Un duo de tout jeunes chiots du Massachussetts réussit le tour de force d'allier les romances solitaires de Weezer, Pixies ou Lemonheads à des tonalités franchement actuelles, rappelant parfois dans la noirceur romantique les spasmes geek d'un PS I Love You en culottes courtes -les cheveux en plus. Un bijou de spleen rock, qui décrassera les émotions du lycéen solitaire qui sommeille en vous. www voir la vidéo

ACID ARAB

vendredi SCÈNE G 01h25 « Ce n'est pas une fusion. Ni un mélange. C'est une rencontre. » Voici comment le duo parisien affiche la couleur. Evoluant sur le fil toujours fragile qui domine le ravin casse-figure rempli des échecs de fusion des genres, Acid Arab se la donne grave. Fait passer le patrimoine bédouin dans la culture club – ou l'inverse, et après tout peu importe. Joue avec la voix d'Omar Souleyman, parsème les percussions et les violons orientaux de kicks et montées house avec un tel culot qu'on se demande pourquoi personne n'a eu l'idée avant.  www voir la vidéo

SARAH W PAPSUN

vendredi SCÈNE a 20h45 Les comparer à Foals serait oublier la moitié de la vérité : le sextet parisien, même s'il partage ce même amour pour les entrelacs de guitares arpégées sur rythmiques exotiques allant parfois jusqu'au tribal, porte ses mélodies en vainqueurs, assumant avec une toute naturelle aisance le caractère poétique, épique de leur math-rock enlevé et galvanisant. Une musique à la fois cérébrale et instinctive qu'on retrouve sur leur premier album « Péplum », à savourer dans un live prometteur. www voir la vidéo

ALB

samedi SCÈNE b 18h25 Projet solo de Clément Daquin, acolyte de Yuksek, voici une pop grand format, où l'on voit large, très large. Au placard les bidouillages lo-fi de l'avant-pop tristouille, coucou la musique soignée, élaborée dans la tête d'un compositeur qui ne voit pas petit. Si sa musique cite parfois Bowie, Brian Wilson, ou Electric Light Orchestra, ce n'est pas pour imiter des idoles -mais bien pour offrir enfin de l'espace à une certaine conception de la fresque sonore, ses accidents, ses courbes et ses déliés. www voir la vidéo

PETER VON POEHL

samedi SCÈNE a 19h05 Avec ses allures de Kurt Cobain qui se serait perdu dans Hyde Park, le plus français des Suédois insuffle une brise pop dans le paysage musical tricolore depuis bientôt 15 ans : de Vincent Delerm, à Birdy Nam Nam, on le veut partout. On s'arrache sa touche de dandy précieux, on aimerait comprendre son écriture si juste. Avec la courtoisie des sages, il cuisine de trop rares albums solo, dont le dernier « Big issues printed small » est une vraie petite symphonie de poche. Après avoir mis en musique les mots de Marie Modiano sur scène, le voilà rôdé pour porter les siens à nos lèvres mêmes. www voir la vidéo

DELUXE

vendredi SCÈNE b 23h45 Cinq moustachus et une chanteuse  : voilà Deluxe, fer de lance de l'écurie Chinese Man records, actuellement sur la route pour célébrer les 10 ans du label référence en matière de groove en France. Mélangeant allègrement sonorités vintage et pulsations bien actuelles, la recette du sextet insuffle du jazz, de la funk et de la soul dans une base hip-hop teintée de guitares parfois plus rock que nature. Une vraie machine à faire shaker les booties et jumper les boobies ! www voir la vidéo

THROES + THE SHINE

vendredi SCÈNE G 00h00 Rencontre impossible, démentielle, et pourtant... essentielle, et si évidente  ! Celle du rock rageur et noisy de Throes, et des rythmes electro hip-hop issus du patrimoine angolais (un genre nommé Kuduro) de The Shine. Sans aucun doute le projet le plus excitant issu du Portugal ces dernières années. Impossible de ne pas penser aux Bad Brains ou à Fishbone dans la démarche de cette rencontre electronique entre les tendances les plus fortes du Sud et du Nord !  www voir la vidéo

TRAMPOLENE

samedi SCÈNE a 17h45 De sa Swansea natale jusqu'à l'immensité froide des quartiers Nord de Londres, le parcours de ce trio a forcément inspiré sa musique. De l'indie-rock à l'ancienne, fort en gueule et en riffs anguleux découpés pour tailler les chairs. On y reconnaîtra certainement par-ci par-là un peu d'Oasis, de Manic Street Preachers, mais peu importe. Voici enfin du rock'n roll essentiel, hargneux et nécessaire, sans ambages, joué par des loqueteux qui n'ont rien à perdre, et tout à donner ! www voir la vidéo

HUNDREDS (ANNULÉ)

samedi SCÈNE b 17h05 Hundreds sont contraints d'annuler leur venue, bloqués à l'aéroport de Berlin par la grève des aiguilleurs à Paris. Ils sont remplacés par Dorian's Grace. www voir la vidéo

TWO BUNNIES IN LOVE

vendredi SCÈNE G 17h45 Lauréats du Prix Ricard S.A. Music, les frangins Monsailler et Valero avaient surpris la sphère indie grâce à une collection de petites perles de brit-pop décalées flirtant bon avec l'univers dandy de Divine Comedy. Faussement innocente, la musique de ces Normands est jouée avec assez de morgue et de dérision pour insuffler une pincée de punk dans leurs bluettes pour adultes, ce qui les rend évidemment immédiatemment uniques... www voir la vidéo

METRO VERLAINE

vendredi SCÈNE G 18h25 Trois ébroïciens qui s'y entendent pour poser des atmosphères mortuaires au rayon garage des ténèbres. Des beats préhistoriques, des grattes déglinguées et une voix qui pose ce qu'il faut de soul sur un minimalisme post-punk. On pense à la fois aux Yeah Yeah Yeahs pour les ambiances délétères, aux Cramps pour le déluge distordu, et à Wire pour le côté martial. La gifle assurée. www voir la vidéo

FOR THE HACKERS

vendredi SCÈNE G 21h05 Les quatre garçons dans le vent de Dieppe gravissent les échelons de la notoriété régionale à vitesse grand V : de festivals en ouvertures prestigieuses (Puggy, BB Brunes, Eiffel...), l'indie-pop dansante de For The Hackers a tout d'une machine à tubes bien huilée. L'avenir est devant eux, qui ont su digérer l'héritage d’une longue lignée de mentors, des Smiths à Two Door Cinema Club. www voir la vidéo

BLAKE WORRELL

samedi SCÈNE b 19h45 Ce MC à moustache angeleno, même si son nom ne  vous dit encore pas grand-chose, vous le connaissez  sûrement... puisqu’il partage son temps avec les  berlinois de Puppetmastaz. On ne révèlera pas à  quelle créature cet équivalent baggy de Frank Zappa  prête sa voix si élastique, puisque de marionnettes,  il ne sera nullement question ici. Plutôt de bête de  scène, comme le veut le titre de son dernier The Beast Within, et le show du même tonneau qui  l’accompagne, sidérant de dinguerie. www voir la vidéo

HILL VALLEY

samedi SCÈNE G 15h45 Avec une série de eps sous le bras, ces finalistes du Prix Ricard S.A. Music originaires de Clermont-Ferrand (LA nouvelle mecque du rock français) ne portent pas forcément le soleil de Californie sous le bras... mais proposent un tour dans un grand huit d'émotions, passant d'une frénésie rythmique que l'on retrouve chez Bloc Party ou Foals à des accalmies synthétiques -mais attention, l'orage n'est jamais loin. www voir la vidéo

DORIAN'S GRACE

samedi SCÈNE G 19h45 De la musique qui ne vieillit jamais, de l'énergie... Du terreau sur lequel ressuscite en permanence le soldat inconnu du rock, cette formation de l'Eure offre rerfains sauvages et mélodies pied au plancher. Un zeste de QOTSA, un soupçon de Foo Fighters, et le reste se passe entre eux et le public. De la sueur, de l'envie, une autoroute sonore à savourer avec les potards à 11. Vous voyez le portrait ? www

PRIMAL AGE

samedi SCÈNE G 17h05 Les pionniers du hardcore « edgemetal » en France sont, pour ceux qui l'ignoraient, normands ! Actif depuis la seconde moitié des 90's, Primal Age parcourt le monde, de l'Europe au Japon, pour attiser le feu d'une juste colère partout où il passe. Secousses rythmiques impitoyables, riffs punitifs et vocaux écorchés portent des thèmes forts : le droit des animaux, l'ultra-consommation, l'environnement... du metalcore conscient, brutal et vindicatif qui ravage les moshpits et éveille les cerveaux ! www voir la vidéo

#LERDTSE

Affichez vos photos sur le site officiel du RDTSE en utilisant le hashtag #lerdtse sur Instragram®

#LERDTSE sur twitter